Bleach :
Tome 39
20/10/2009

Bleach :
Tome 38
08/2009

Les Bleach passent à 6,90€ à partir du 01/01/11 - La news sur Scantrad : Augmentation des tarifs Glénat


Les dossiers sur Bleach > L’éditeur Glénat

Quand Glénat rencontre Bleach

Depuis maintenant un peu plus de 10 ans le manga a pris une place primordiale dans la lecture des enfants, adolescents, et même des plus âgés, nostalgiques de la période « Club Dorothée ». Plusieurs maisons d’édition se sont peu à peu intéressées à la culture nippone, en publiant de fabuleux mangas, tel que DBZ, sorti sous plusieurs formats. Glénat est ainsi une des premières maisons d’édition à avoir donnée sa chance au manga en France. Le nom Glénat provient de son inventeur Jacques Glénat ; qui, passionné dès son plus jeune âge par la Bande Dessinée, lance en 1969, alors qu’il est encore étudiant, son premier journal consacré à la BD, Schtroumpf.
Grâce à celui-ci, il travaille déjà avec de futurs grands noms : Franquin, Greg, Peyo, Hergé, Gotlib (des noms qui ont amusés mon enfance et qui m’ont permis au travers de leur histoire d’apprendre à lire ^^).
En 1972, Jacques Glénat abandonne ses études et se lance dans l’édition : il a tout juste 20 ans… Ses premiers titres (Humour noir et hommes en blanc de Serre et Les Gnangnan de Bretecher) sont des succès. Sa carrière et sa renommé sont alors établis. Mais le succès impose à cette nouvelle maison d’édition une logistique adaptée : les Editions Glénat ouvrent un magasin à Paris, gèrent un stock important et ouvrent de vastes entrepôts à Orly (près de chez moi ça), dans la banlieue parisienne. Son succès grandissant la pousse à se diversifier, abordant alors l’univers des comics américains (lecture de Deadpool) et le registre de la nature (en particulier de la montagne).

Mais ce n’est qu’à partir des années 1991 que l’édition Glénat s’intéresse au monde du manga. Cette nouvelle bande dessinée révolutionnaire va très vite devenir aussi importante que la BD dite « normale ».

- L’Univers manga de Glénat
- Bleach par Glénat

Pour conclure nous pouvons dire que Glénat a su acquérir une licence importante et fructueuse. Bleach est l’un des mangas les plus connus et les plus lus en France. Bleach est devenu une référence à l’instar de Naruto et de One piece.